Pourquoi réaliser un acte de téléexpertise ?

La médecine est devenue de plus en plus difficile à exercer seul. Elle nécessite très souvent un échange entre médecins de compétences différentes pour mieux vous soigner.

Cette nécessité d’échanger est d’ailleurs une obligation éthique pour tout médecin, comme le rappelle le Code de Déontologie médicale : « …le médecin s’engage à assurer personnellement au patients des soins consciencieux, dévoués et fondés sur les données acquises de la science en faisant appel, s’il y a lieu, à l’aide d’un tiers compétent » (article 32).

Pour obtenir l’avis spécialisé dont il a besoin pour bien vous soigner, votre médecin traitant, jusqu’à présent, vous adressait en consultation auprès du médecin spécialiste avec une lettre dans laquelle il précisait à son confrère les questions qu’il se posait sur votre état de santé. Aujourd’hui, le délai d’obtention d’un rendez-vous chez un médecin spécialiste peut être très long, de plusieurs semaines à plusieurs mois, ce qui retarde d’autant les décisions de traitement que doit prendre votre médecin traitant à votre égard. Grâce à la télémédecine, le délai de recueil de cet avis spécialisé peut être considérablement raccourci à quelques jours au lieu de quelques mois. C’est un bénéfice considérable pour votre santé !

 

Quand réaliser l’acte de téléexpertise ?

Il n’est pas question de remplacer une consultation en « face à face » avec un médecin spécialiste si votre état de santé le justifie. Votre médecin traitant sait faire la distinction entre une consultation qui nécessite de la part du spécialiste de vous examiner dans son cabinet et un acte de télé-expertise qui relève d’un avis médical spécialisé qui  ne nécessite pas votre présence face au médecin, mais seulement un échange entre médecins avec des informations de votre dossier médical transmises au médecin spécialiste.La téléexpertise dermatologique ne portera dans un premier temps que sur la détection des tumeurs cutanées. A compter du mois d’octobre 2018, elle sera étendue au suivi des plaies.

Un exemple simple va vous permettre de mieux comprendre quand votre médecin peut être amené à demander une téléexpertise :
Vous avez un ou plusieurs boutons qui viennent d’apparaître ou un grain de beauté qui a tendance à grossir. Avec votre accord, votre médecin traitant en fera une ou plusieurs photographies et l’adressera au médecin dermatologue, avec des informations médicales précises sur le contexte d’apparition de ces boutons, par exemple de façon concomitante avec la prise d’un nouveau médicament, ou sur le contexte du changement d’aspect de votre grain de beauté. Le médecin dermatologue répondra à votre médecin traitant dans les jours qui suivront la demande de télé-expertise. Soit le médecin spécialiste considère que ces anomalies de la peau sont simples et bénignes, alors il donnera la conduite à suivre à votre médecin traitant qui rédigera l’ordonnance du traitement. Soit le spécialiste considère que le simple examen de la photo ne permet pas de conclure ou que ces anomalies nécessitent d’être examinées et il demandera alors à vous voir en consultation classique. Il en fixera lui-même la date en fonction du délai qui lui parait le plus opportun pour votre état de santé. Les bénéfices apportés par la télé-expertise en dermatologie sont évidents : l’avis du spécialiste est rapidement donné et vous bénéficiez d’une prise en charge plus précoce.

Cet exemple illustre les bénéfices que vous retirez de la télé-expertise : un avis spécialisé obtenu en quelques
jours, soit plus rapidement que par la consultation traditionnelle qui aurait demandé un délai d’attente de plusieurs semaines, une prise en charge par un traitement plus ajusté, une personnalisation immédiate de votre problème qui peut conduire le médecin spécialiste à fixer lui-même un rendez-vous de consultation traditionnelle « en face à face », car il aura été sensibilisé préalablement à votre problème de santé par la télé-expertise. Les risques pour votre santé d’une erreur diagnostique sont minimes, voire inexistants.

 

Comment se réalisera concrètement la téléexpertise ?

Tout d’abord, la télé-expertise ne peut se faire qu’avec votre consentement éclairé. C’est la raison pour laquelle cette fiche d’information vous est donnée. Elle vous permet de réfléchir et d’en parler avec les membres de votre famille qui vous entourent. Si vous décidez de ne pas recourir à la télé-expertise, votre médecin traitant respectera votre choix et vous adressera, comme il le faisait habituellement, à la consultation du spécialiste avec une lettre de sa part. Comme cela a été dit plus haut, vous devrez alors accepter que le délai de la consultation traditionnelle puisse être de plusieurs semaines ou mois.
Si vous donnez votre consentement, votre médecin traitant sera tenu de l’inscrire dans votre dossier médical afin que la trace de votre accord y figure. Il pourra ensuite exécuter l’acte de télé-expertise, en adressant au médecin spécialiste, grâce à une application mobile sécurisée, les données personnelles de votre dossier médical (photos, informations cliniques et biologiques). Votre médecin traitant vous garantit la confidentialité des données de votre dossier médical dans l’envoi au médecin spécialiste.  Si vous n’êtes pas satisfait de la télé-expertise lorsque votre médecin traitant vous transmettra la réponse du médecin spécialiste, il vous sera tout à fait possible de demander à avoir une consultation traditionnelle en « face à face » avec le médecin spécialiste.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant pour de plus amples informations.

Nous vous invitons également à lire attentivement, le formulaire d’information et de consentement éclairé à la pratique de la téléexpertise dermatologique, accessible en cliquant sur le lien ci-dessous:

Formulaire d’information et de consentement éclairé sur la téléexpertise dermatologique